Nutrition clinique

Les domaines d'expertise des diététiciens sont la nutrition et la diétothérapie, à savoir l'alimentation spécifique en fonction de la maladie et des traitements liés.

En milieu hospitalier, la mission prioritaire des diététiciens est la nutrition clinique. Ils assurent la prise en charge des patients dénutris ou à risque nutritionnel en interdisciplinarité. Le but est de maintenir ou de restaurer l'état nutritionnel des patients, de réduire la durée du séjour à l'hôpital, de permettre de retrouver l'autonomie et la capacité à se mobiliser.

Contact et horaires

La Chaux-de-Fonds
Tél. +41 32 919 53 79
08h15 - 17h00

Pourtalès
Tél. +41 32 919 46 17
08h00 - 16h45

Val-de-Ruz
Tél. +41 32 919 46 36
lu + ve : 08h30 - 16h30

Le Locle
Tél. +41 32 919 55 00

Cadres

Laurence Schwab

Diététicienne cheffe de service

Presations

Les diététiciens interviennent dans toutes les unités de soins de l'Hôpital neuchâtelois et effectuent des consultations ambulatoires aussi bien avant qu'après une hospitalisation, plus particulièrement lors de cas de chirurgie digestive, de chirurgie bariatrique, oncologique et pédiatrique.

Chaque fois que c'est possible, l'alimentation normale est privilégiée. Dans certains cas, une assistance nutritionnelle est proposée, par exemple lorsque l'alimentation orale n'est pas suffisante pour couvrir les besoins nutritionnels. On peut alors introduire des suppléments nutritionnels oraux comme des boissons riches en énergie et/ ou en protéines, la nutrition par sonde ou par intraveineuse.

Les diététiciens ont aussi un rôle d'enseignement thérapeutique. Ils conseillent les patients et leur entourage sur l'alimentation à suivre lors de leur retour à domicile ou dans leur lieu d'habitation. 

Exemples de prises en charge

  • Atteintes de la sphère digestive, réalimentation post-chirurgie - notamment après des résections intestinales, de l'estomac ou de la sphère ORL
  • Intolérances, notamment au gluten ou au lactose, et allergies alimentaires
  • Dénutrition, notamment perte d'appétit, difficulté à déglutir ou mâcher, malabsorption, maldigestion
  • Pathologies chroniques ou cancéreuses
  • Diabète inaugural, diabète décompensé

Besoins nutritionnels couverts

  • les besoins en alimentation orale - fractionnée
  • les besoins en nutrition entérale par sonde - utilisant le tube digestif
  • les besoins en nutrition intraveineuse

Qu'est ce que la nutrition clinique ?

Se préoccuper de l’alimentation et de la nutrition des patients de l’Hôpital neuchâtelois fait partie intégrante des prestations de soins qui sont proposées par le service Nutrition.

Ce service répond, sur prescription médicale, aux besoins nutritionnels du patient hospitalisé, en fonction de sa pathologie.

En milieu hospitalier, l'un des objectifs prioritaires est le traitement de la dénutrition, pathologie présente chez 35 à 40% des patients pour lesquels le dépistage du risque nutritionnel doit intervenir précocement. Ainsi, la prise en charge nutritionnelle contribue à diminuer les complications éventuelles, à raccourcir la durée du séjour et par conséquent à réduire les coûts hospitaliers. Elle vise finalement à améliorer la mobilité, la qualité de vie et le confort des patients.