Questions fréquentes

Le changement de commune, de canton, voire de pays, induit des démarches administratives. Ci-dessous, vous trouverez certaines réponses aux questions autour des assurances et d'autres questions plus pratiques comme les possibilités de parquer autour des sites. 

Quelles démarches entreprendre pour obtenir un permis de séjour ?

En Suisse, vous devez effectuer les démarches pour l'obtention du permis de séjour auprès du Contrôle des habitants de la commune vous habiterez dans les huit jours qui suivent votre arrivée.

Les documents à fournir au Contrôle des habitants: 

  • votre contrat de travail
  • votre passeport ou carte d'identité, avec visa si nécessaire
  • le passeport ou carte d'identité de chaque membre de la famille qui vous accompagnera en Suisse
  • le certificat de mariage ainsi que les certificats de naissance des enfants
  • deux photos passeport de vous et de chaque membre de votre famille

Comment sont prélevés les impôts à la source ?

  • L'impôt à la source est prélevé en fonction du statut familial et du revenu de la personne ainsi que du barème applicable dans son canton de résidence.
  • Les personnes au bénéfice d'un permis frontalier qui rentrent à domicile quotidiennement peuvent payer leurs impôts dans leur pays de résidence moyennant une attestation de résidence fiscale émise par l'administration de leur commune.

Peut-on conduire en Suisse, si l'on y est domicilié, avec son propre permis ?

  • Pour conduire en Suisse, vous devez être au bénéfice d'un permis international au plus tard 12 mois après votre arrivée en Suisse.
  • Si vous avez un véhicule personnel, il faudra également prévoir le changement de plaques d'immatriculation après une année, et vous devrez par conséquent aussi assurer votre véhicule auprès d'une assurance suisse.
  • Les autoroutes suisses prélèvent une taxe annuelle sous la forme d'une vignette  - à coller sur votre véhicule - que vous pouvez acheter facilement aux douanes, stations services, offices postaux, guichets de gare, kiosques. 

Doit-on s'affilier à une assurance maladie suisse ?

  • Toute personne qui s'établit pour plus de trois mois en Suisse doit contracter une assurance maladie suisse.
  • Toutefois, si vous êtes un concitoyen de L'Union Européenne ou de l'AELE, ou si vous avez une assurance maladie qui vous couvre dans le monde entier, vous pouvez être dispensé de vous affilier à une assurance maladie suisse si votre assurance vous couvre en Suisse.
  • Les personnes frontalières sont également dispensées de l'affiliation à une assurance maladie suisse.
  • Veillez à ne pas conclure une assurance perte de gain en cas de maladie et à refuser le supplément pour une couverture contre les accidents, ces risques étant couverts par les assurances de l'Hôpital neuchâtelois. 

Quelles sont les cotisations aux prestations sociales ?

Premier pilier, AVS

Cette assurance est obligatoire en Suisse et elle couvre les besoins vitaux d'une personne en cas d'invalidité et plus tard, lors de sa retraite. 

  • Une rente de vieillesse est versée dès 64 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes
  • Une rente invalidité (AI) est versée en cas d'invalidité à la suite d'un accident ou d'une maladie dont les conséquences sont une incapacité partielle ou totale de travailler
  • Une rente de survivants est versée à la veuve/au veuf ou aux enfants/orphelins

Deuxième pilier - caisse de pension/prévoyance

Les collaborateur de l'Hôpital neuchâtelois qui sont soumis à la CCT santé 21 http://www.cctsante21.ch/, y compris les médecins-cadres et les collaborateurs de la fonction publique du canton de Neuchâtel - sont soumis au deuxième pilier Prévoyance.ne http://www.prevoyance.ne.ch/. Ce deuxième pilier a pour but d'assurer ses affiliés contre les conséquences économiques de la retraite, de l'invalidité et du décès et complète le premier pilier. 

Troisième pilier - facultatif

Le troisième pilier est une assurance facultative individuelle et non obligatoire. Il est déductible fiscalement. 

Assurance-accidents

Toute personne travaillant à l'Hôpital neuchâtelois plus de 8 heures par semaine cotise obligatoirement à l'assurance-accidents non professionnelle du Groupe Mutuel. L'Hôpital prend à sa charge pour tous les collaborateurs l'assurance-accidents professionnelle.

Assurance maladie - perte de gain

Cette assurance garantit en cas d'incapacité de travail pour des raisons de maladie le 80% du salaire durant 720 jours.

Assurance-chômage

Cette assurance est obligatoire pour tous les collaborateurs de l'Hôpital neuchâtelois. Elle assure une partie du revenu en cas de perte d'emploi.

Où puis-je parquer ?

L'hôpital dispose de parkings pour le personnel. Remplissez ce formulaire pour faire une demande d'accès.

Autour du site de Pourtalès, il y a des possibilités d'obtenir des places de parc et des abonnements auprès du centre commercial de la Maladière ainsi que du Nid du Crô. Un bus relie régulièrement ce dernier site à l'Hôpital.

En période hivernale, veuillez vous référer aux restrictions de parcage autour du site de La Chaux-de-Fonds.

Le service des réservations se tient à votre disposition pour tout complément d'information.

Où puis-je me loger ?

Vous souhaitez vous rapprocher de votre lieu de travail ? L'Hôpital neuchâtelois met plusieurs chambres ou studios à la disposition de ses collaborateurs. Vous pouvez réserver votre chambre en ligne.
Notre service des réservations vous renseigne volontiers pour toute autre question relative au logement.