Infrastructure

L’Hôpital neuchâtelois s’est doté ces dernières années d’appareils de pointe dans l’imagerie médicale et dans le domaine de la chirurgie.

Découvrez-les ci-dessous.

L'Hôpital neuchâtelois dispose d'appareils de pointe:

Accélérateurs linéaires Synergy d'Elekta symétriques et matchés en énergie

Mis en service en 2012 et 2013, ces appareils permettent de réaliser les techniques d'IMRT (Intensity Modulated Radiation Therapy) afin d'épargner les organes à risque et d'optimiser l'efficacité du traitement et VMAT (irradiation de la tumeur par un arc de 360 degrés).

SPECT-CT

Ces deux appareils font partie de la dernière génération (Discovery D670 de General Electric et Brightview XCT de Philips) en médecine nucléaire.
 

IRM 1.5 Tesla Avanto FitSiemens

Mise en service en 2014, elle dispose de 204 éléments d'antennes pour 48 canaux radiofréquence, et offre les séquences les plus récentes.
 

Scanner Somatom Definition AS Siemens

Cet appareil, mis en service en 2014, offre 128 coupes.
 

Scanner Brilliance 64 Philips

Mis en service en 2010, cet appareil dispose de la reconstruction itérative iDose et de la diminution des artéfacts métalliques O-MAR.
 

Serveur de post-traitement Intellispace Portal EX

Ce serveur est en service pour les deux services d'imagerie médicale et la médecine nucléaire, et dispose notamment du Tumor Tracking et de la segmentation semi-automatique pour le foie.
 

PACS Telemis

Cet appareil performant est accessible pour les médecins généralistes, et évolutif vers un MACS.

Les équipements de chirurgie de l'Hôpital neuchâtelois font aussi partie des dernières générations, comme les tables d'opération Trumpf motorisées, un système de routing vidéo, et des éclairages opératoires LED Surgiris mis en service en 2014.